GILLES DETERVILLE Conseiller départemental de CAEN
GILLES DETERVILLE Conseiller départemental de CAEN

CAEN LA MER rate la marche de la Métropole : une erreur qui pourrait coûter cher

Le par

CAEN la MER a raté la marche de la Métropole : elle risque de le regretter longtemps.

La loi dite MAPTAM du 27 janvier 2014, prévoit la création de METROPOLES, collectivités locales devant entaîner par leur développement le territoire régional environnant.

Pour de grandes agglomérations, la transformation en Métropole n’a fait aucun doute de part leur taille et l’ensemble des fonctions qu’elles possèdent : PARIS, LYON, MARSEILLE, LILLE, TOULOUSE …

Mais assez vite, il est apparu que le seul critère de population ne suffisait pas à définir une métropole. C’est la raison pour laquelle aux 15 premières vient de s’adjoindre NANCY (256 000 habitants) depuis le 1er Juillet et que d’autres agglomérations telles que SAINT-ETIENNE, DIJON,TOURS,CLERMONT-FERRAND et ORLEANS pourront entrer dans le TOP 20 des agglomérations qui comptent

Le cas de NANCY est intéressant à bien des égards. En effet lors du regroupement des 3 régions de l’Est : Alsace, Lorraine et Champagne-Ardennes, Nancy a perdu son statut de Préfecture régionale au profit de STRASBOURG.

CAEN est dans la même situation vis à vis de ROUEN Métropole, Préfecture de région.

TOURS (295 000 habitants) de taille équivalente à CAEN a obtenu ce statut vis-à-vis d’ORLEANS qui reste capitale régionale du CENTRE – VAL DE LOIRE.

Le cas de SAINT-ETIENNE est intéressant lui aussi puisque vis-à-vis de LYON, cette agglomération peut souffrir la comparaison. Notons que BREST (207 000 h) est METROPOLE ; il peut donc il y avoir 2 métropoles dans une même région contrairement à ce que certains pensaient au début de ce processus.

C’est bien le cas dans le GRAND EST et en BRETAGNE, et probablement demain en AUVERGNE-RHONE ALPES et en OCCITANIE (avec Toulouse et Montpellier).

La transformation au 1er Janvier 2017 de CAEN la MER en Communauté Urbaine est un progrès notable, même si comme j’ai eu l’occasion de le redire lors du dernier Conseil municipal du 12 Décembre, nous avons perdu plus de 20 ans par rapport au moment où des élus de notre agglomération préconisaient déjà ce statut.

Joël BRUNEAU a indiqué à plusieurs reprises qu’il voulait que CAEN LA MER joue en 1ère division, c’est déjà une louable ambition mais je crains qu’en fait, en ne visant pas le statut de METROPOLE, nous restions en réalité en deuxième division, vis-à-vis de Rouen notamment qui est une Métropole.

Il m’apparaît peu discutable qu’être Métropole avec les moyens renforcés apportés par l’Etat, notamment avec la signature des contrats métropolitains d’innovation est plus important dans la compétition interne à la Normandie que d’accueillir à Caen 3 sessions par an du Conseil régional.

Gilles DETERVILLE Conseiller départemental du Calvados Conseiller municipal de Caen

Sur le même thème, lire aussi :

La nette victoire de Benoit HAMON lors de la Primaire de gauche est une bonne nouvelle pour celles et ceux qui croient encore en la VRAIE gauche c'est à dire
Le par
CAEN la MER a raté la marche de la Métropole : elle risque de le regretter longtemps. La loi dite MAPTAM du 27 janvier 2014, prévoit la création de METROPOLES, collectivités
Le par

Les derniers contenus multimédias